7 astuces pour trouver un bon chirurgien-dentiste

Les problèmes dentaires ne sont pas ce qui manque de nos jours. Quand ils surviennent, il suffit de contacter un spécialiste. En effet, le chirurgien-dentiste encore appelé médecin-dentiste est le spécialiste des affections dentaires. Il s’agit d’un professionnel de santé habilité à pratiquer l’odontologie. Cependant, au vu des nombreux dentistes et cabinets dentaires qui existent de nos jours, faire un choix n’est plus une mince affaire. C’est pourquoi cet article vous propose quelques astuces pour choisir le bon dentiste.

Renseignez-vous de bouche à oreille

Le moyen le plus simple et le plus sûr de choisir votre chirurgien dentiste à Rennes est de prendre des renseignements autour de vous, auprès de votre famille, de vos collègues, de vos amis, etc. Ceux-ci peuvent vous conseiller et vous donner une bonne adresse. Vous pouvez leur demander ce qu’ils pensent de leur dentiste et si vous pouvez le choisir. Il est important de tenir compte des arguments qu’ils mettent en avant pour avoir une idée des performances de leur dentiste.

L’avantage de cette méthode réside dans le fait que vos conseillers ont déjà pris par le fauteuil du dentiste qu’ils vous recommandent. Autrement dit, ils l’ont une fois vue à l’œuvre et peuvent de ce fait donner leur appréciation sur le service rendu. Ainsi, ils pourront vous dire avec exactitude si son traitement était douloureux ou non, si les prothèses étaient chères, si elles sont bien, si son dentiste prend les urgences, etc.

L’autre avantage est que vous pourrez constater de vous-même le résultat esthétique du travail de ce dentiste. Cela vous permettra d’évaluer d’une manière ou d’une autre ses compétences. Cependant, il est important de vérifier les prothèses des personnes qui l’ont mise depuis 5 ans au moins. C’est un excellent moyen pour éliminer les problèmes qui peuvent survenir dans le temps. 

Prendre des renseignements chez l’ordre national des chirurgiens-dentistes

Vous pouvez demander à l’ordre national des chirurgiens dentistes de vous conseiller un dentiste. Certes, ils n’ont pas pour rôle de conseiller les patients, mais il faut leur expliquer vos anciens déboires ou vos craintes de tomber sur un mauvais dentiste. Alors ils pourront être plus sensibles à vos problèmes afin de vous donner les bonnes directives. En effet, ils enregistrent le nom des dentistes qui font des conférences, des séminaires, puisque le syndicat informe ses adhérents des futurs évènements.

À lire également :  Combien coûte une consultation de nuit ?

Dans la plupart du temps, la compétence des dentistes qui participent à ces conférences n’est pas à démontrer. D’ailleurs, ils ne sont pas des conférenciers pour rien, puisqu’ils sont reconnus par leurs confrères. Il y a aussi des syndicats qui peuvent aussi vous être utile pour les adresses des SOS dentistes, des cliniques ouvertes 24 h/24 h, etc.

Demander à votre pharmacien

Il est clair que vous avez un pharmacien proche de vous chez qui vous pouvez aller régulièrement. En réalité, les dentistes prescrivent des ordonnances que les pharmaciens reçoivent. Ces derniers sont à même de vous conseiller ceux qu’ils connaissent et dont la réputation est déjà connue. Lorsqu’un client est mécontent, il râle souvent une fois qu’il est chez son pharmacien. Il est toujours attentif et prêt à écouter toutes les plaintes de ses clients.

Les pages jaunes

Là encore, il faut se méfier, si vous faites appel aux pages jaunes. En effet, comme tout autre métier, trop de publicité agressive est généralement synonyme d’une politique quantitative, mais pas forcément un travail de qualité. Lorsqu’un dentiste recherche des clients à tout prix, il fait passer la quantité avant la qualité.

Même quand votre budget est limité, il ne faut en aucun cas passer par des cliniques dentaires qui font des annonces alléchantes et qui revendiquent être équipées par les dernières technologies. Car les informations fournies ne sont souvent pas vérifiées alors que le coût des annonces est onéreux. Ainsi, ces dentistes amortissent cet investissement sur leurs tarifs.

Privilégier la proximité

Pour choisir un bon dentiste, il est conseillé de privilégier celui qui se trouve près de chez vous ou de votre lieu de travail. En effet, cela vous évite les longs trajets, les retards, et vous pourrez arriver à votre rendez-vous plus dans la sérénité. Il faut également vérifier les horaires du cabinet. Si vous êtes une personne occupée durant la semaine, le mieux est d’opter pour un cabinet qui ouvre le samedi ou pendant la pause-déjeuner.

À lire également :  Un sommeil positif grâce à l’autohypnose

Sauf pour les situations exceptionnelles, les urgences dentaires sont traitées dans la journée, même le dimanche. Puisqu’il est possible qu’une rage de dents vous prenne à n’importe quel moment.

Opter pour un chirurgien-dentiste à l’écoute

L’autre astuce pour choisir un bon dentiste est de vérifier s’il est à l’écoute de vos besoins et prend vos appréhensions et vos inquiétudes au sérieux. Il est important de savoir que l’amabilité, la gentillesse, la douceur sont des qualités importantes dont il faut tenir compte dans le choix de son chirurgien-dentiste. Ainsi, vous pourrez vous être rassuré et cela vous évitera le stress avant une intervention.

Choisir un chirurgien-dentiste qui affiche ses tarifs

Les soins dentaires sont assez chers en général. Alors si vous souhaitez avoir une idée des prix pour une quelconque opération dentaire, vous devez savoir que la loi impose aux chirurgiens-dentistes d’afficher dans la salle d’attente de leur cabinet médical les tarifs des interventions les plus courantes. Cependant, lorsque les tarifs ne sont pas communiqués, il est de votre droit de demander au praticien le tarif de ses services, même si 75 % des soins sont pris en charge par la CPAM et le reste par une mutuelle.

Par ailleurs, certains frais comme les dépassements horaires pour des soins spécifiques seront mentionnés dans votre facture. Toutefois, vous devez savoir qu’il est de votre plein droit de demander à votre dentiste un devis pour les actes non remboursés ou en partie remboursés.

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partager cet article :