Quels travaux donnent vraiment droit au crédit d’impôt ?

Crédit d'impôt

Après de nombreuses années de pleine utilité, votre maison montre des signes de délabrement ? Alors, des travaux de rénovation s’imposent. Malheureusement, à l’idée de devoir dépenser pour couvrir les charges, vous hésitez. Plus d’inquiétude. En effet, effectuer des travaux immobiliers peut vous donner droit à des réductions intéressantes sur vos impôts. Toutefois, ces réductions, appelées crédit d’impôt, ne concernent que quelques catégories de travaux. Découvrez dans la suite de cet article, les différents travaux qui donnent droit au crédit d’impôt.

Travaux d’isolation thermiques

Les vieilles maisons sont réputées pour avoir une mauvaise isolation thermique du fait des ponts thermiques. Elles perdent de la chaleur et par conséquent deviennent énergivores afin de compenser les pertes. Dans le cadre de la rénovation du logement, il faudra corriger ce problème. Plusieurs travaux d’isolation sont à cet effet encouragés par le système de réduction d’impôt. Ils vous permettent de bénéficier du crédit d’impôt.

Travaux pour isoler les murs par l’extérieur

Il s’agit de poser sur la façade un isolant. L’isolation thermique aide à optimiser les dépenses énergétiques dues à l’utilisation du logement. En d’autres termes, une maison isolée de l’extérieur perd moins de chaleur et chauffe plus pendant l’hiver sans une trop grande consommation énergétique pour le chauffage.

Par ailleurs, l’isolation thermique a un côté esthétique. En effet, ces travaux de rénovation changent l’aspect de tous les murs de la façade en lui donnant un coup de jeune. Afin d’avoir une idée sur le montant normal, pour ce type de travaux dans votre logement, consulter plusieurs devis vous sera utile.

Travaux pour isoler les murs par l’intérieur

Dans le cas présent, l’isolant thermique est posé sur le mur (côté intérieur). Comme isolant, il y en a de plusieurs sortes. Certains utilisent des isolants en rouleau et d’autres préfèrent associer les matériaux isolants et les lames d’airs pour le confort intérieur de leur logement.

À lire également :  Comparateur d'Assurance Auto Pas Cher : où peut-on en trouver ?

Différente de l’isolation d’extérieur, celle d’intérieur n’implique pas un gros montant. Bien entendu, vous pourrez bénéficier d’une subvention de 30 % octroyée par le crédit d’impôt.

Outre ces deux sous-catégories de travaux d’isolation thermique, d’autres sont également couverts par le CITE. Il s’agit de :

  • Travaux pour isoler les combles
  • Installation ou remplacement du double vitrage
  • Travaux pour isoler les toitures de terrasses
  • Installation ou remplacement d’isolation de sol

Quel que soit le type de travaux de rénovation dans votre logement, il convient de se renseigner profondément avant de les démarrer.

Travaux d’installation d’équipement de production domestique d’énergie verte

L’État a inclus dans les travaux, couverts partiellement par le crédit d’impôt, ceux relatifs à l’achat et l’installation d’équipements d’autoproduction d’énergie. Son objectif est d’encourager la transition énergétique. À cet effet, plusieurs travaux vous permettent de bénéficier de réductions de 30 % sur l’impôt.

Travaux d’installation ou de remplacement d’éolienne

L’éolienne, c’est le moyen par excellence pour produire de l’énergie à partir du vent. De nombreux particuliers y recourent afin d’avoir une certaine autonomie énergétique, mais surtout pour réduire leurs dépenses énergétiques.

L’installation de ces équipements entre dans le cadre de la transition énergétique. Par conséquent, les travaux sont couverts par le CITE.

Travaux d’installation ou de remplacement de panneaux solaires photovoltaïques

À l’image du vent, le soleil est une source inépuisable d’énergie convertible en électricité. Les travaux d’installation de panneaux solaires pour produire soi-même de l’énergie propre, sont couverts par le CITE.

Par ailleurs, il est possible (pour les particuliers qui installent chez eux de tels équipements) de revendre le surplus d’énergie non consommée au réseau public. En fin de compte, ces travaux constituent en tout point un investissement sur des panneaux solaires qui vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Travaux d’installation ou de remplacement de système solaire combiné

Ce type de travaux est peu connu. Il consiste à installer un système de production d’eau chaude pour l’utilisation dans les salles d’eau. Le même système permet de chauffer l’intérieur du logement. Tout cela est rendu possible grâce à l’énergie solaire.

À lire également :  Comment sortir d'un découvert bancaire ?

Les particuliers ont un grand intérêt à installer chez eux un tel système combiné. En effet, il est évident qu’il permet de réaliser des économies énergétiques et de réduire les dépenses en consommation d’énergie du réseau public. En plus, les travaux sont inclus dans le CITE.

Travaux d’installation d’équipement de production et de régulation du chauffage domestique

Le chauffage domestique est une source énorme de dépenses. Cela est d’autant plus pesant sur le budget des ménages quand ces équipements, avec le temps, deviennent moins performants. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à les faire remplacer, puisque ces travaux permettent de bénéficier du crédit d’impôt.

Travaux d’installation ou de remplacement de chaudière

Cet équipement permet de produire de l’eau chaude destinée aux usages en salle d’eau. Par ailleurs, il permet de réchauffer l’intérieur de la maison pour un confort de vie acceptable.

Lorsqu’il a plus de 15 ans d’utilisation, il est essentiel de le remplacer. C’est à cette seule condition que son rendement sera élevé. Parfois, il est dans le même contexte nécessaire de changer les radiateurs. Tous ces travaux sont couverts par le CITE.

Travaux d’installation ou de remplacement de pompe à chaleur

Si vous avez une maison dont les besoins en chauffage sont élevés, alors la pompe à chaleur est la solution idéale pour vous. Son efficacité énergétique dépasse les 100 %.

C’est donc pour cette raison que dans le cadre de la transition énergétique, les travaux relatifs à la pompe à chaleur permettent d’obtenir un crédit d’impôt.

Amandine Carpentier

Partager cet article :