Automesure tensionnelle : pourquoi et comment la réaliser ?

appareil automesure tensionnelle

L’augmentation de la tension chez une personne n’est pas forcément une bonne nouvelle. Ceci peut être annonciateur d’une maladie aux lourdes conséquences. Ainsi, il convient de suivre régulièrement l’évolution de la tension pour ne pas être pris au dépourvu. À défaut de se rendre chez un médecin, une automesure tensionnelle peut se faire à la maison. 

De cette façon, vous saurez immédiatement si ça ne va pas et pouvez faire les soins nécessaires. Découvrez pourquoi il est important de faire une automesure tensionnelle, mais également les procédés à suivre pour la réaliser.

Qu’est-ce qu’une automesure tensionnelle ?

Une automesure tensionnelle se définit comme la prise volontaire de la mesure d’une tension artérielle par soi-même. Ce travail est effectué quand vous êtes à la maison et au repos. Cette automesure tensionnelle se fait avec des appareils certifiés qui peuvent être accrochés au bras ou au poignet. 

Le but de cette mesure est de déterminer si la pression artérielle est élevée. Cette augmentation peut être à l’origine d’une hypertension. Les mesures faites soi-même ont tendance à être plus précises que celles prises dans un centre de santé. L’automesure tensionnelle est donc un exercice qui peut se faire par tout le monde.

Pourquoi faire une automesure tensionnelle ?

L’automesure tensionnelle est devenue une pratique de plus en plus régulière. La raison principale qui pousse les personnes à la faire est de réaliser un diagnostic relatif à l’hypertension. Ainsi, en faisant une automesure tensionnelle, vous prenez la mesure de votre tension et voyez ainsi si votre santé est en jeu. En outre, l’automesure va permettre de renforcer le diagnostic établi par le médecin. 

En cas de traitement proposé par ce dernier, c’est cet outil qui permettra de connaître s’il est bien efficace ou non. Dans ce cas, c’est le docteur qui vous indiquera la fréquence à laquelle effectuer l’automesure tensionnelle. Lorsque vous souffrez du diabète ou d’une insuffisance rénale, l’hypertension peut être cachée. C’est là que l’automesure tensionnelle vous sera d’une grande aide. Celle-ci permettra de savoir si votre tension est normale.

À lire également :  Conseil nutrition : nos conseils pour une alimentation saine

Comment se fait une automesure tensionnelle ?

automesure assis

La réalisation de l’automesure se fait selon plusieurs étapes précises. 

Le choix de l’appareil de mesure

En premier lieu, il est primordial de déterminer l’appareil qui vous permettra de mesurer votre tension. Vous aurez le choix entre le tensiomètre avec un brassard au bras et celui relié au poignet. Il faut évidemment que ces appareils soient certifiés et homologués par les organismes de santé, le mieux est de consulter votre pharmacien pour trouver un modèle sérieux.

Toutefois, vous pouvez faire recours à des applications mobiles spécialement conçues pour faire ce travail. Celles-ci font des analyses systématiques de la tension et vous signalent si votre santé est délicate.

La mesure effective de la tension 

Avant de démarrer la prise de mesure, il est recommandé d’être au repos et assis de préférence. L’appareil doit être posé sur une surface rigide. Si vous avez opté pour un tensiomètre de bras, veillez à ce que le brassard soit bien placé au niveau des biceps. Il est préférable que l’appareil soit en contact direct avec la peau. Dès lors, votre bras doit être courbé et mis sur une table. 

C’est après ceci que vous pouvez mettre en marche le tensiomètre pour prendre les mesures. En ce qui concerne celui qui est relié au poignet, il suffit de le mettre en place et de croiser les bras. Il faut noter que les résultats de ce tensiomètre sont moins fiables que ceux de l’appareil possédant un brassard.

Il est important de recopier les résultats à la lettre afin de faciliter le dépistage. Pour finir, il est très peu recommandé aux patients qui ont la santé fragile ou des maladies cardiaques de prendre cette mesure eux-mêmes.

À quel moment faire la mesure de la tension artérielle ?

Pour optimiser les résultats de l’automesure tensionnelle, il faut faire les mesures suivant un timing donné de la journée. En général, il est recommandé de prendre la mesure de la pression artérielle deux fois (le matin) et deux fois (le soir). Ceci, sur une période d’un mois avant de faire une consultation dans un centre de santé. Cependant, la règle des trois mesures de la journée s’avère être beaucoup plus efficace. Celle-ci a été promue par les plus grands organismes de la santé.

À lire également :  Livres pour la Nutrition : sont-ils intéressants ?

En effet, ils suggèrent de faire trois mesures le matin ainsi que trois le soir. Ces prises devront se faire durant trois jours. Il faut noter que les mesures doivent être espacées d’au moins deux minutes. L’automesure tensionnelle doit se faire avant la prise de repas ou d’un quelconque médicament.

Ceci pourra avoir une incidence sur les résultats et compromettre le dépistage de l’hypertension. La prise de tabac ou d’alcool dans la journée où est mesurée la tension n’est également pas recommandée. 

Quelle interprétation faire des résultats obtenus ?

interprétation résultats

Après avoir pris les mesures de la tension artérielle, il faut arriver à faire l’interprétation des résultats. Celle-ci se fait par l’intermédiaire d’un professionnel de santé. C’est le médecin qui fera l’analyse de la moyenne obtenue à chaque mesure de la pression artérielle. Cela se fait suivant deux différentes valeurs.

Il y a notamment celle relevant de la pression systolique et celle diastolique. Si la mesure prise a une valeur qui est inférieure à 120/80 mmHg, vous ne courez aucun risque d’hypertension ou de maladies cardiaques. 

Cependant, si elle dépasse 135/85 mmHg, vous êtes exposé à ces dangers. Dans cette situation, le médecin pourra vous prévoir un traitement anti-hypertension pour réduire ces risques. Celui-ci sera ajusté après chaque prise de tension que vous aurez à faire. De cette façon, il n’y aura pas de risque de surdosage et le traitement sera un peu plus efficace. 

Que faire après une automesure tensionnelle ?

Si après la mesure, la pression artérielle est élevée, des gestes simples vous aideront à la réguler. Pour commencer, il faut avoir une activité sportive durant la journée. Elle vous permettra d’être détendu et relaxé. Vous devez réduire la consommation de sel lors de vos repas. 

Une alimentation riche en fruits et légumes favorise le bien-être du cœur, et par conséquent de la santé. Pour finir, pensez à diminuer la dose d’alcool et à supprimer la consommation de cigarettes de vos habitudes.

Partager cet article :