20 octobre 2021

Faire son Shampoing : Recettes maison pour tous types de cheveux

shampoing recette maison

Partager cet article :

Les shampoings classiques nettoient les cheveux au point d’éliminer les huiles naturelles. Ils peuvent également avoir des conséquences néfastes sur votre cuir chevelu, parfois même ceux dits à base de produits naturels, causentdes irritations dues aux substances chimiques ajoutées. La solution ? Faire son propre shampooing en utilisant seulement des ingrédients naturels. Il faut savoir qu’avec l’utilisation régulière, les résultats vont finir par se voir. Que vos cheveux soient gras, secs ou mixtes, continuez à lire pour apprendre à faire des recettes de shampoing maison faciles.

Les avantages de faire son propre shampoing

L’utilisation de shampoings synthétiques peut aggraver l’état des personnes qui ont une haute sensibilité cutanée aux produits chimiques nocifs. Les shampoings naturels peuvent donner une sensation de douceur aux cheveux avec un éclat naturel. Les caractéristiques du shampoing naturel sont : la préservation des huiles naturelles des cheveux ; un PH équilibré ; la stimulation en douceur de la croissance de nouveaux cheveux ; le respect de l’environnement ; des ingrédients hypoallergéniques ; l’adaptation aux cheveux teints. Les huiles naturelles des cheveux ne sont pas lavées quand vous utilisez un shampoing naturel, car il n’y a pas d’agents moussants synthétiques ajoutés. En plus, le PH du shampooing naturel n’est ni trop acide ni trop alcalin, ce qui veut dire qu’il n’endommagera pas vos cheveux. Les huiles naturelles ajoutées, comme l’huile d’amande, l’huile de jojoba et l’huile de lavande peuvent aider les cheveux à conserver leur hydratation naturelle. Les shampoings faits maison se bio-dégradent simplement en composants non-toxiques dans la nature. Vous pouvez personnaliser votre shampoing selon votre type de cheveux, et choisir les ingrédients purs et revitalisants naturels pour les cheveux abîmés.

Comment faire son shampoing hydratant ?

Pour le préparer, préconisez des flacons à capuchon rabattable ou flacons moussants, les ingrédients sont :

  • 1/4 tasse d’eau distillée ;
  • 1/4 tasse de savon liquide naturel (savon de Castille) ;
  • 1/4 tasse de gel d’aloe vera ;
  • 1 cuillère à café de glycérine ;
  • 1/4 cuillère à café d’huile d’avocat.

Mélangez tous les ingrédients ensemble dans le flacon, agitez bien avant d’utiliser, appliquez et laissez sur les cheveux pendant quelques minutes. Enfin, rincez à l’eau tiède.

Les ingrédients pour faire du shampoing antipelliculaire

Les pellicules peuvent affecter les personnes de tout âge. Le cuir chevelu devient très sec ou très gras avec des flocons. Ils sont souvent causés par une augmentation de la surproduction de certaines hormones, du stress et des maladies. Pour fabriquer un shampooing antipelliculaire, vous aurez besoin de :

  • 1/4 tasse d’eau distillée ;
  • 1/4 tasse de savon naturel liquide ;
  • 1/2 cuillère à café d’une huile végétale légère ;
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme ;
  • 3 cuillères à soupe de jus naturel de pomme ;
  • 6 clous de girofle finement moulus.

Mélangez tous les ingrédients à basse température pendant 30 secondes. Mouillez les cheveux avec de l’eau tiède et ajoutez votre shampoing. Enfin, rincez à l’eau tiède.

Précautions des huiles essentielles pour faire son shampoing

Les huiles essentielles sont extraites de différents types de plantes venant de toutes les forêts et de tous les continents. Elles peuvent être dangereuses pour certains consommateurs. Avant d’en ajouter à votre shampoing fait maison, vous devez consulter un professionnel de la santé avant l’utilisation ; bien lire les recommandations et faire ses recherches ; faire un test cutané ; éviter de les utiliser près des orifices du visage. Il est impératif de consulter un médecin avant d’utiliser les huiles essentielles à des fins thérapeutiques, surtout pour les femmes enceintes et allaitantes. Faites un test cutané avant d’utiliser une huile essentielle, appliquez une goutte de l’huile essentielle diluée sur une peau non-sensible, et attendez une réaction dans les 24 à 48 h suivantes. Évitez de les placer près des yeux ou à l’intérieur du nez et des oreilles, surtout la première fois. Si vous avez déjà utilisé un mélange d’une huile essentielle nouvelle à votre shampoing, et si vous trouvez des rougeurs, des éruptions cutanées, de l’urticaire, des brûlures, des maux de tête, des nausées, de la diarrhée et dans les cas les plus graves, un rythme cardiaque rapide, cela peut être un effet secondaire ou une réaction allergique à ce produit. Dans ce cas, il faut cesser immédiatement l’utilisation des produits, et partir aux urgences pour voir un allergologue et mettre en place les mesures correctives appropriées.

shampoing solide

Faire son shampoing solide : les raisons de le faire

Les cosmétiques faits maison ont la cote ces dernières années, surtout pour ce qui est de la santé de nos cheveux. C’est ainsi qu’on a connu le shampoing solide. Ce dernier présente bien des aspects avantageux : de composition naturelle, il est zéro-déchet et écologique. Encore mieux que le shampoing solide du commerce, il y a l’alternative maison. Nous vous expliquons tout l’intérêt de faire son shampoing solide tout seul et surtout, nous vous livrons les étapes à suivre pour le faire.

Pourquoi faire son shampoing solide à la maison ?

On se lave les cheveux très souvent, on aime changer de coupe de cheveux mais on ne prête pas forcément attention aux produits utilisés : les liquides aux formules complexes dans des bouteilles en plastique pas très glamour ne sont pas ce qu’il y a de mieux pour nettoyer, nourrir, fortifier et faire briller les cheveux. Ce type de shampoing n’œuvre pas forcément dans le respect du cuir chevelu. Les shampoings en bouteille sont composés à 90 % d’eau, et ils sont bourrés de perturbateurs endocriniens. Les shampoings solides, quant à eux, n’ont pas d’emballages en plastique, ils ne sont nocifs ni pour vous, ni pour l’environnement, car ils sont faits à base de produits naturels, et surtout, vous pouvez les composer avec les ingrédients que vous voulez. Un autre point important, c’est que l’utilisation d’un seul shampoing solide équivaut à 3 bouteilles de shampoing classique, de quoi faire des économies sur votre budget cosmétiques.

Comment faire son shampoing solide ?

Faire son shampoing solide à domicile est une opération simple et facile à réaliser. C’est à la portée de tout le monde en termes d’ustensiles et d’ingrédients.

Le matériel qu’il faut pour faire son shampoing solide

Vous n’aurez pas besoin de grand-chose pour faire votre shampoing solide. Un minimum d’ustensiles est requis, mais nul besoin de se ruiner pour vous le procurer, il vous suffit de piocher dans votre cuisine et de vous munir d’un bol, d’une assiette, d’une casserole, d’une cuillère en bois et un ou des petits moules.

Les ingrédients pour faire son shampoing solide

Vous devez savoir qu’il existe une multitude de recettes de shampoing. De ce fait, les ingrédients à incorporer sont très nombreux. La variété des ingrédients peut changer, mais les quantités seront approximativement les mêmes pour ne pas risquer de se tromper dans les dosages, et d’obtenir un shampoing solide qui soit trop mou ou trop sec. Les ingrédients de base sont :

  • 8 g de poudre de plante (d’argile blanche) ;
  • 10 ml d’eau claire (ou d’eau florale) ;
  • 15 ml d’huile végétale (au choix) ;
  • 35 à 40 g de SCI (tensioactif).

Ces ingrédients sont la base du shampoing solide. Vous pouvez vous rendre compte qu’il n’y a pas de conservateur dans la recette : ni conservateur chimique, ni conservateur naturel, le shampoing solide se conserve très bien pendant plusieurs semaines dans un endroit sec et à température ambiante. Vous pouvez rajouter à votre guise quelques gouttes d’huile essentielle de votre choix pour parfumer votre shampoing solide et le personnaliser.

La marche à suivre pour faire son shampoing solide

Pour faire votre shampoing solide à la maison, vous avez dû réunir les ustensiles et ingrédients que vous allez utiliser. Maintenant, vous devez préparer un bain-marie et y placer un bol. Dans ce bol, vous allez verser très délicatement le tensioactif SCI, faites attention à ne pas l’inhaler, car il est très poudreux. Rajoutez-y la poudre de plante que vous avez choisie, l’huile végétale et l’eau claire ou florale. Mélanger un peu ces ingrédients, puis laissez-les fondre et se fondre. Recommencer à mélanger doucement jusqu’à obtenir une sorte de pâte homogène. Laissez cette pâte hors du feu quelques secondes, puis transvasez-la dans le moule que vous avez choisi. Faites attention à vous appliquer et à bien tasser la pâte dans tous les recoins (surtout si le moule choisi a une forme compliquée). Posez votre moule bien à plat sur un petit plateau ou une assiette plate. Vous pouvez maintenant mettre le moule avec le shampoing au frais pendant 1 à 2 heures. Passé ce temps, vous pouvez le sortir du réfrigérateur et le mettre à sécher à l’air libre durant 48 heures minimum. Votre shampoing solide est prêt à être utilisé : il est comme vous le souhaitez et zéro déchet.

Partager cet article :