Faire son savon chez soi : nos astuces DIY pour le réussir

DIY : savon maison

Le savon est un produit d’hygiène utilisé quotidiennement par l’homme depuis des centaines d’années. À la base, le mélange n’avait que trois éléments essentiels qui le composaient : la graisse, la cendre et l’eau. Produit industrialisé depuis longtemps, le confinement a permis de repopulariser la fabrication artisanale du savon. Il y a beaucoup de recettes sur Internet pour faire le vôtre avec des parfums, des formes et des couleurs différentes, il est même possible de faire participer les enfants ! Découvrez avec nous tous les secrets pour faire du savon.

Pourquoi est-il intéressant de faire son savon chez soi ?

Pour produire du savon en grande quantité, les industriels utilisent ce qu’on appelle un procédé de saponification à chaud, qui consiste à monter tous les ingrédients en température (entre 80 et 100 degrés). Ce procédé a l’inconvénient d’agresser les huiles végétales utilisées et d’être plus polluant que la saponification à froid. Quand on fait un savon chez soi, il n’est pas nécessaire de produire en grande quantité, on privilégie donc toujours la saponification à froid. Cette dernière permet de garder les propriétés des huiles végétales en parfait état (huile d’olive, huile d’argan…).

Vous pouvez trouver sur Internet une multitude de recettes différentes, mais reste que ce qui est intéressant quand on fait son propre savon, c’est le fait de pouvoir adapter les mesures selon vos besoins, ainsi le fait de rajouter un peu plus de gras si vous avez la peau sèche (ce qui donnera un savon surgras). Il est également possible de faire un atelier de savons avec les enfants de différentes couleurs, senteurs et formes en utilisant des moules. Ils auront ainsi la satisfaction d’avoir fait leur propre produit et auront appris par la même occasion quelques notions de chimie.

À lire également :  Maquillage ou Make Up : Un guide pour apprendre les bases

Enfin, les différentes démarches minimalistes et zéro déchet ont également poussé beaucoup de personnes à commencer à faire leurs détergents, shampoings, liquide vaisselle et savons dans le but de produire moins de déchets plastiques.

Ingrédients et matériel pour faire son savon solide chez soi

Avant toute chose, révisons les bases, qu’est-ce qu’un savon ? Le savon n’est rien de plus qu’un pain composé d’eau et de glycérine. Pour obtenir cette dernière, on peut bien sûr l’acheter telle qu’elle sur les sites spécialisés en cosmétiques naturels, mais en réalité, elle est très facile à faire. Il faut simplement mélanger un corps gras avec de la soude caustique grâce à un processus de saponification à froid (sur lequel on reviendra en détail un peu plus tard). Pour avoir un savon solide enrichi en huile d’amandes douces, nous vous proposons une recette relativement simple qui se compose des ingrédients suivants :

  • De l’huile d’amande douce ;
  • De l’huile d’olive ;
  • De l’huile de noix de coco ;
  • Du beurre de karité ;
  • De la soude caustique ;
  • De l’eau de préférence déminéralisée.

Libre à vous de twister cette recette de base avec une huile essentielle si vous voulez la parfumer, ou du café moulu si vous voulez quelque chose de gommant, etc. La soude caustique représente l’agent nettoyant (et même décapant). Les différentes huiles servent, quant à elles, à hydrater et à nourrir votre peau. Pour ce qui est du matériel nécessaire, rien de plus basique, tout ce dont vous aurez besoin se trouve généralement dans votre cuisine, comme le fouet, la maryse, la balance, le thermomètre de pâtisserie, les casseroles, un grand bol en verre et les moules à savon.

Mode d’emploi pour faire son savon chez soi

Maintenant que vous avez tous les ingrédients à disposition, il est temps de passer à la préparation. Premièrement, vous devez faire fondre le beurre de karité et l’huile de coco au bain-marie avant d’y ajouter l’huile d’olive et l’huile d’amandes douces à la toute fin pour en préserver toutes les bonnes propriétés. En parallèle, pensez à faire fondre la soude caustique dans de l’eau et mélangez les deux préparations dans un grand bol à l’aide d’un mixeur plongeur, jusqu’à l’obtention d’un liquide homogène. À ce stade, vous avez la base de votre savon que vous pouvez agrémenter d’huiles essentielles, de pétales de rose séchés, de gros sel, etc. Il ne vous restera plus qu’à tout mettre dans des moules, et attendre 48 h pour que la saponification à froid se fasse. Toutefois, il faut laisser un temps de séchage de 4 semaines au savon avant de l’utiliser.

À lire également :  Tatouage Éphémère mandala : comment se le faire poser ?

Partager cet article :