À quel GAFAM appartient LinkedIn ?

téléphone sur LinkedIn

Les réseaux sociaux sont devenus le moyen de communication le plus prisé par de nombreuses personnes à travers le monde. Les internautes les utilisent pour faire des recherches et y passent beaucoup de temps pour diverses raisons. Parmi ces réseaux sociaux, nous avons le plus grand réseau social professionnel LinkedIn, qui appartient à la GAFAM Microsoft, après l’avoir acheté en juin 2016 à 26,2 milliards de dollars. Signification de GAFAM, détenteur de LinkedIn, et raisons du rachat de ce réseau, découvrez tout ce que vous devez savoir à ce sujet dans cet article.

GAFAM : de quoi s’agit-il concrètement ?

Les applications et services que proposent les grandes entreprises numériques sont de plus en plus utilisés sur les téléphones portables. Ces sociétés numériques les plus puissantes au monde ne font que racheter des entreprises à fort potentiel, puisqu’ils détiennent beaucoup de parts de marché. Les cinq les plus cotés en bourse sont regroupés sous l’acronyme GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft.

En effet, les start-ups que ces entreprises rachètent ont pour but de décupler l’influence du groupe dans des domaines non explorés. Apparaissant comme étant le GAFAM le plus puissant, le moteur de recherche Google a racheté près de cinquante entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle tout au long de cette décennie.

Dans d’autres domaines d’activité, il y a également ce type de regroupement, mais les appellations diffèrent. Il y a par exemple BATX en Chine, qui comprend les géants tels que Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi. Nous avons de même le regroupement NATU dans le secteur de multimédia qui comprend Netflix, Airbnb, Tesla et Uber. 

Quel GAFAM détient LinkedIn ? 

femme qui doute

Le plus grand réseau social professionnel LinkedIn appartient depuis 2016 au GAFAM Microsoft. Ce dernier est une multinationale informatique qui a été créée par Bill Gates et Paul Allen. Il propose de nombreux services ou produits et les plus populaires sont : 

  • Système d’exploitation Windows dont l’installation est faite sur tout ordinateur portable
  • Logiciel d’appels et de visioconférences Skype
  • Moteur de recherche Bing qui est présent principalement sur les ordinateurs portables
  • Microsoft Office
  • Consoles de jeux XboX
  • Etc.

Le GAFAM Microsoft a élargi ses services (l’ordinateur, le cloud, l’application, le jeu…) au point de faire un chiffre d’affaires de 110,36 milliards de dollars en deux mille dix-huit. Son objectif est de donner les moyens nécessaires à tout individu ou entité d’atteindre ses objectifs. Au vu de cette ambition, Microsoft n’a pas hésité à racheter en deux mille seize le social média professionnel à fort potentiel sur le marché : la somme du rachat est de 26,2 milliards de dollars. Notons que cette entreprise a su profiter de la chute de quarante pour cent du cours des titres de LinkedIn pour faire sa proposition de rachat. 

À lire également :  Remboursement billet d'avion : tout ce qu'il faut savoir

Alors, LinkedIn appartient au GAFAM Microsoft, et en particulier à son directeur Ryan Roslansky. Depuis le rachat, ce réseau professionnel se développe de manière fulgurante, jusqu’à doubler son chiffre d’affaires de même que son parc mondial. D’après la société propriétaire, cela n’est qu’une brique de plus qui a été ajoutée à un fonds déjà solide. 

Il faut également notifier que Microsoft a mis en place depuis deux mille dix-huit un système de rachat des entreprises à fort potentiel. À cet effet, il a été rapporté aux dernières nouvelles que cet empire du numérique a racheté les projets suivants : 

  • Groupe Activision-Blizzard, et a pour ambition de faire de cette start-up le Netflix de jeu vidéo
  • Skype
  • Navision
  • Fast Search 8 Transfer
  • aQuantive
  • Yammer
  • GitHub

Quelles sont les raisons du rachat de LinkedIn ? 

réunion entreprise

Notons bien avant que le rachat de LinkedIn par l’entreprise Microsoft est une réelle aubaine pour les deux entreprises dans les domaines du recrutement et du web. 

Le rachat permettra à Microsoft de mettre la main sur les éléments cruciaux qui lui manquait, il s’agit principalement des données utilisateurs. Le réseau social professionnel LinkedIn détient une véritable base de données avec plus de huit cent dix millions d’utilisateurs à travers le monde. De plus, il met à disposition du grand public les livres blancs comprenant des informations exploitables sur la communauté ainsi que sur les habitudes des membres. 

Quant à LinkedIn, le rachat lui permettra de développer des solutions de même que des services inédits à partir de l’expertise de Microsoft. D’ailleurs, ce réseau a rattrapé depuis le petit retard qu’avaient les services en matière de contenus, surtout avec le développement de plusieurs produits (le Learning, la prospection, l’insight, etc.). 

En effet, la cohésion entre les deux start-ups a eu lieu de façon progressive : le cofondateur de LinkedIn, Reid Hoffman, a d’abord dans un premier temps intégré le conseil d’administration de Microsoft. Ce rapprochement a débouché sur des échanges et les deux entreprises ont constaté qu’elles avaient la possibilité de se hisser, tout en renforçant leur présence dans la Silicon Valley et en faisant usage des produits numériques (produits d’intelligence artificielle par exemple) de façon intelligente. 

À lire également :  Tarif d'un photographe corporate : que faut-il savoir ?

Avec l’achat de LinkedIn, Microsoft a su redorer sa visibilité sur le marché mondial et surtout américain. Jusqu’aujourd’hui, les deux entreprises collaborent afin de profiter de leurs différentes compétences. 

Quelle est l’influence des GAFAM ? 

Appelés tout simplement The five en anglais, les cinq empires numériques ont été regroupés en raison de leur influence et de leur taille. Dans le domaine du numérique, les entreprises de GAFAM occupent une place importante sur le plan fiscal, économique et sociopolitique. Apparaissant comme un véritable groupe d’influence, ces sociétés exercent une force considérable en matière de prises de décisions au niveau international

Les dépenses de ces multinationales dans le lobbying, dans l’optique de maintenir leurs positions et leurs visibilités, sont estimées à des millions d’euros. En outre, les rachats sont devenus très courants, et l’on peut énumérer aujourd’hui : 

  • Le GAFAM WhatsApp qui appartient à Facebook
  • Le GAFAM YouTube qui appartient Google
  • Le GAFAM Instagram qui a été racheté par Facebook

Les données des utilisateurs, qui sont connus sous le terme Big Data, sont utilisées dans le but d’influencer le cours du marché et d’atteindre la conscience collective du grand public. 

Est-il possible que LinkedIn change de GAFAM ? 

Il n’est pas pour le moment envisageable pour LinkedIn de changer de GAFAM. Cela se justifie par le fait que le rachat par Microsoft est assez récent pour envisager un rachat par une autre entreprise de GAFAM. 

Amandine Carpentier

Partager cet article :