20 octobre 2021

Libido féminine : quel est le secret de la libido féminine ?

libido feminine

Partager cet article :

Contrairement au désir sexuel masculin, la libido féminine est l’un de ces sujets dont on parle très rarement, c’est considéré comme tabou dans la société et la plupart des cultures. La libido féminine est influencée par plusieurs facteurs qui font qu’elle baisse ou augmente perpétuellement, elle ne peut pas donc être stable, tout dépend l’état psychologique de la femme et ses hormones. On dit aussi qu’il est possible de l’améliorer. Découvrez dans cet article, les secrets de la libido féminine, et tout ce qui lui concerne.

La libido féminine : qu’est-ce que c’est ?

Le terme libido a été utilisé la toute première fois en philosophie par les deux pères de la psychanalyse Sigmund Freud et Carl Jung. Il désigne tout simplement l’appétit sexuel, on la définit aussi comme l’énergie vitale qui contient tous nos désirs, nos envies et notre activité sexuelle, voire même plus loin et plus large que ça, elle peut représenter selon Yung, toute forme d’énergie psychique en dehors de la sexualité, mais de nos jours, dire libido, fait allusion seulement à l’énergie sexuelle. Chaque être humain à un taux de libido fluctuant, que ce soit pour homme ou pour femme. Il peut s’activer spontanément ou par stimulation par la pensée, les images ou la présence d’un partenaire. La libido féminine, spécialement, connaît des hausses et des baisses, peut être plus que celle de l’homme, vu que la femme passe par des cycles menstruels qui influent ses hormones.

Comment fonctionne la libido féminine ?

Il existe différents facteurs, à la fois physiques et psychologiques qui font en sorte que la libido féminine ne soit pas stable et fluctue. En premier lieu, on parle de la fluctuation hormonale qui influence l’intensité du désir féminin, surtout pendant le cycle menstruel. La libido féminine est à l’apogée pendant la période qui précède l’ovulation, à cause du pic d’ostéogène enregistré par le corps de la femme, sauf celles qui sont en contraception. Après l’accouchement par exemple, ça arrive d’avoir une baisse de la libido féminine à cause d’une hormone anti désir que secrète la femme, il s’agit de la prolactine, cela explique les problèmes de certains couples après la grossesse. Le facteur psychologique aussi joue un rôle important sur l’augmentation ou la diminution de la libido féminine, tout dépend la société et l’éducation de la femme, ses principes et sa religion, tout cela exerce une pression sur le moral, et par la suite sur le désir sexuel. De plus, la femme a du mal à dissocier la sexualité des sentiments, ce qui complique un peu plus la situation, il lui faut donc un cadre romantique et apaisant pour qu’elle puisse exprimer, et vivre pleinement sa sexualité. Tout comme la libido masculine, il existe d’autres facteurs qui influencent la libido féminine, tels que :

  • L’âge ;
  • Certains troubles psychiques ;
  • Quelques maladies.

Peut-on améliorer la libido féminine ?

La baisse de libido chez la femme peut se présenter à plusieurs moments de sa vie, tout dépend sa psychologie et son état physique. Ça peut être passager, comme ça peut durer longtemps dans certains cas. Afin de se sentir à l’aise dans sa peau, et de préserver sa relation de couple, il est très important d’avoir une libido haute, pour cela, il est tout à fait possible d’améliorer et d’augmenter sa libido avec des moyens sûrs et non nocifs, conçus spécialement pour cette raison. On peut par exemple prendre certains compléments alimentaires qui se vendent en pharmacies. Mais l’élément clé pour augmenter la libido féminine est bien évidemment le moral, et avoir l’envie de vivre, et surtout, l’envie d’avoir envie, il faut commencer par y penser moralement avant de prendre n’importe quel médicament.

pilule libido

Est-ce que la pilule réduit la libido ?

La libido est un problème dont beaucoup de femmes souffrent dans la société moderne, la raison est que beaucoup de femmes sont souvent stressées ou bien souffrent de troubles hormonaux conséquents. Ainsi, la grossesse peut être un facteur important qui déstabilise la libido de la femme, mais pas uniquement, la contraception hormonale et la pilule troublent les désirs sexuels aussi. De ce fait, la libido baisse beaucoup avec la consommation de pilules contraceptives. Alors, comment faire face à ce type de situations exactement ?

Est-ce vrai que la libido est influencée par la pilule ?

En tout cas, c’est une notion durable et cette notion est encore un peu difficile à prouver à 100 % encore aujourd’hui. En réalité, tout comme il est difficile d’expliquer exactement la baisse de libido d’un homme, il est difficile pour une femme active de dire que ses contraceptifs oraux sont vraiment responsables de sa baisse de libido. Ce n’est pas réellement quelque chose qu’on lie à la libido, le plus souvent, une femme se dira que la fatigue ou le stress sont les responsables. Un autre exemple, si une femme commence à utiliser le contraceptif et la pilule tout en ayant des rapports sexuels, ou si elle remarque une poussée de désir sexuel tout en arrêtant la pilule, il est difficile de dire si c’est lié à la contraception. Un lien peut être fait facilement si la femme ressent une soudaine poussée de libido après l’arrêt de la pilule. C’est ainsi qu’un paramètre psychologique ou psycho consommateur peut être rapidement créé.

La question qui se pose alors activement, notamment sur les blogs sur la sexualité, est : est-ce que la pilule est réellement le facteur de base qui réduit la libido chez la femme parfois ? Plusieurs études montrent que les chiffres sont réellement pour, mais ils ne sont pas majoritaires. Encore une fois-là, même si, disons que 25 femmes sur 30 ressentent une baisse de libido, c’est majoritairement la preuve que quelque chose ne va pas et que le lien peut être fait. Mais qu’en est-il des autres femmes qui ne ressentent pas de baisse de libido ? C’est là le dilemme.

Comment savoir si la pilule affecte votre libido ?

Si vous ressentez des troubles de libido soudains. Après vous être mises sous la pilule, vous pouvez tout simplement tester en arrêtant cette dernière. Veillez à utiliser une autre contraception entre temps, sait-on jamais. Si vos symptômes disparaissent d’un seul coup, c’est sûrement à cause de la pilule. Maintenant, comment booster votre libido ? Eh bien, nous vous donnons quelques idées :

  • L’exercice physique ;
  • Sauvegarder et protéger vos six heures à sept heures de sommeil ;
  • Vous relaxer et décompresser ;
  • Opter pour des suppléments alimentaires.

Si vous soupçonnez que la pilule cause vos troubles hormonaux ou bien vos troubles de libido, vous pouvez demander à votre médecin de vous mettre sous un autre traitement. En général, le changement n’est pas réellement pertinent, mais il se peut qu’un type de pilule ne soit pas fait pour vous. Ainsi, un changement peut vous aider à retrouver votre libido habituelle facilement.

Une étude suédoise a montré que les femmes étaient influencées par la pilule et c’est surtout parce que cette dernière joue beaucoup sur les hormones. Mais il se peut aussi que le problème soit psychique, si le corps ne se prépare pas à accueillir un enfant, il est probable que celui-ci soit, dans la majorité des cas, moins actif sexuellement. Il faut savoir que le corps féminin se prépare chaque mois à recevoir des rapports pour fertiliser les ovaires, c’est un cycle complet qui génère même la sécrétion de lubrifiants naturels pour le corps. De ce fait, l’annulation ou la baisse des hormones qui gèrent ce processus peut expliquer une baisse de libido.

Partager cet article :