23 septembre 2021

Tourisme Écologique : Quel en est l’intérêt pour la nature ?

tourisme écologique

Partager cet article :

Chaque année et surtout bien avant la pandémie du coronavirus, des milliers et des milliers de personnes partent en vacances aux 4 coins du globe. Ce nombre ne fait qu’augmenter exponentiellement et cela vient forcément avec des conséquences sur la nature. L’impact du tourisme de masse se fait ressentir un peu partout sur la planète parce que la plupart des touristes ne sont pas bien informés sur les conséquences de leurs actions sur la biodiversité et les populations locales. C’est d’ailleurs pour ça qu’il existe depuis les années 80 la notion de tourisme écologique pour pallier à ce genre de problème. Mais l’écotourisme c’est quoi au juste ?

Qu’est-ce que le tourisme écologique ?

Le tourisme écologique ou l’écotourisme est une nouvelle forme de tourisme plus respectueux de l’environnement. Il permet de faire des activités en pleine nature sans pour autant perturber les écosystèmes présents sur place. Ce type de tourisme gagne en popularité au fur et à mesure que les gens s’informent sur l’écologie et le réchauffement climatique, et permettent de découvrir de beaux espaces naturels tout en les protégeant et en évitant leur dégradation. Il permet aux touristes de s’informer sur l’impact de leurs actions sur la biodiversité et sur les populations locales de leur destination. Ils apprennent notamment à voyager de façon plus responsable et à participer à l’économie locale. Le tourisme écologique a été inventé pour s’opposer au tourisme classique, qui est certes plus connu et plus populaire mais présente un réel danger pour la faune et la flore mondiale.

L’impacte du tourisme classique sur l’environnement

Le tourisme de masse est certes très important pour l’économie de beaucoup de pays à travers le monde, il n’en est pas moins un véritable désastre pour certaines populations locales et pour la biodiversité mondiale. Le sur-tourisme a pour conséquence de détériorer de nombreux sites touristiques et le patrimoine culturel de beaucoup de pays.

Le Pérou, par exemple, se voit obligé de limiter le nombre de touristes qui peuvent visiter le site du Machu Picchu à un certain nombre. Les conséquences sur le climat et sur l’environnement dues au tourisme sont absolument désastreuses. On peut citer, par exemple, la déforestation et la bétonisation des côtes qui ont pour effet de détruire énormément d’écosystèmes. La Thaïlande a d’ailleurs décidé de fermer sa plage la plus célèbre Maya Bay, à cause des bateaux à moteurs qui ont considérablement endommagé son récif corallien dans l’espoir qu’il se reforme.

La faune et la flore sont elles aussi victimes de la venue incessantes des touristes au point que l’Islande a été obligée de fermer le site de la vallée de Reykjadalur parce que les activités touristiques ont énormément endommagé la végétation locale. Le Marché des objets souvenir fait énormément de victimes parmi de nombreuses espèces animales dont le trafic contribue largement à la diminution de leur effectif.

Un autre point important qu’il faut savoir, c’est que le tourisme contribue largement à la pollution de l’air. 5% des gaz à effet de serre émis proviennent des avions qui décollent à toutes heures pour diverses destinations contribuant ainsi au réchauffement climatique. Le tourisme écologique est une alternative pour en apprendre d’un peu plus sur notre impact sur l’environnement mais aussi comment éviter de laisser des traces après notre passage.

Comment faire du tourisme écologique en France ?

Qui dit tourisme écologique, dit tourisme avec très peu d’émission de CO2. Il n’est pas nécessaire d’aller très loin vu que la France regorge de beaux espaces naturels pour faire du tourisme écologique. Comme pour le tourisme classique, il est possible d’avoir recours à des agences qui proposent énormément de sites tout en respectant la nature environnante. Parmi les sites de tourisme écologique en France, il y a :

  • la région Auvergne-Rhône-Alpes offre énormément d’activités variées aux touristes. Les amateurs de montagnes et de vignoble seront comblés et pourront profiter d’un bon bol d’air frais en toute saison ;
  • l’Aquitaine qui est la plus grande région de France compte pas moins de 12 départements. Chacun de ces départements offre une grande diversité de paysages, tant maritimes que montagneux qui sont parfaits pour découvrir une partie du patrimoine français ;
  • l’Occitanie est un territoire parfait pour les randonneurs et les cyclistes. Cette région a non seulement une très grande diversité culturelle mais aussi beaucoup d’activités à faire en mer ou en montagne.

Partager cet article :