Manucure japonaise : le soin miracle du pays du Soleil-Levant

manucure japonaise

Les ongles ont été spécialement conçus pour protéger la pulpe des doigts des multiples coups qu’elle peut recevoir dans la vie quotidienne. Quand on y ajoute des extensions, le nettoyage, des vernis semi-permanents, on peut très vite se retrouver avec des ongles cassants et en mauvais état.

C’est pour cela qu’a été créée la manucure japonaise. Elle a pour effet de réparer les ongles abîmés tout en les sublimant, ainsi, on se retrouve non seulement avec des ongles plus forts, mais aussi beaucoup plus beaux. Nous allons détailler, dans cet article, les avantages de la manucure japonaise et les différentes étapes de sa pose.

Les bienfaits de la manucure japonaise

Il n’est jamais agréable de se retrouver avec des ongles dédoublés mous ou cassants. En plus de subir des agressions quotidiennes, la pose de faux ongles de résine ou de vernis permanent peut sacrément compromettre leur santé et leur apparence. Si on ne laisse pas nos ongles respirer après tout cela, on peut se retrouver avec des ongles très fragiles.

C’est pour cela qu’un soin à été élaboré pour fortifier les ongles abîmés et c’est la manucure japonaise. Il semblerait que cette manucure ait été créée au Japon il y a plus de 400 ans, mais ce sont les britanniques qui l’ont remise au goût du jour depuis quelques années.

Bien que la recette soit supposée secrète, la manucure japonaise qu’on trouve dans les salons de manucure est un véritable concentré d’ingrédients nobles pour la peau et les ongles, comme la cire d’abeille, le jojoba, les céramides, l’ylang-ylang, etc. Ce sont tous de très bons ingrédients pour réparer les ongles abîmés.

Cette manucure ressemble au layering pour le visage, qui consiste à superposer différents produits sur la peau, pour la nourrir intensément. Elle aussi est une superposition de couches de différents produits pour nourrir l’ongle. Le principal avantage qu’offre cette manucure est de renforcer l’ongle tout en lui apportant beaucoup de brillance. Les ongles auront l’air plus sains et pousseront mieux et plus fort.

À lire également :  Manucure en hiver : les couleurs tendances à adopter !

Comment se déroule une manucure japonaise ?

Pour faire une manucure japonaise,il faut procéder par plusieurs étapes, c’est à dire :

  • Limer les ongles ;
  • nourrir les ongles ;
  • polir la surface de l’ongle ;
  • repousser les cuticules ;
  • dégraisser les ongles ;
  • fixer avec une poudre.

Limer les ongles permettra de se débarrasser des cellules mortes présentes sur la surface de l’ongle et d’ouvrir ses écailles pour que les produits pénètrent plus facilement. Ensuite, il faudra appliquer une succession de produits naturels comme de la cire d’abeille, des céramides de jojoba et des algues pour nourrir l’ongle en profondeur et renforcer la kératine qui le compose et c’est l’étape layering de la manucure.

Il faudra par la suite, polir l’ongle avec un tissu en peau de chamois histoire d’éviter au maximum son dédoublement. Ensuite, il va falloir se débarrasser des cuticules qui pourraient gêner la pousse de l’ongle. Les dernières étapes consistent à dégraisser les ongles avec de l’alcool avant d’appliquer de la poudre de perle.

Cela aura pour effet de fixer la manucure et apporter de la brillance à l’ongle. La première chose que l’on constate après la pose d’une manucure japonaise est la brillance qu’elle procure à l’ongle, elle perdure généralement jusqu’à une semaine et elle peut être rehaussée en ajoutant un peu de poudre de perle. Après un mois, les ongles poussent plus fort et en meilleure santé sans cassures ni dédoublement.

Ce que nous pensons de la manucure japonaise

Au lieu de dépenser plus d’argent pour cacher la misère laissée par d’innombrables poses d’extensions et de résine, il vaut mieux opter pour une manucure japonaise. En plus d’embellir les ongles et de les rendre plus brillants, cette manucure assurera leur repousse plus forts et dans un bien meilleur état, donc, pourquoi ne pas lui donner une chance ?

Amandine Carpentier

Partager cet article :