20 octobre 2021

Effets secondaires du palper-rouler : ce qu’il faut savoir !

effets palper rouler

Partager cet article :

Le palper-rouler est une technique de massage idéale pour éliminer la masse graisseuse sur différentes zones du corps, elle peut être sur le ventre, les cuisses, le menton et bien d’autres. La méthode est très efficace et recommandée. Elle peut se faire à la maison ou en institut. Toutefois, il y a certains effets secondaires qu’il ne faut pas négliger et qu’il faut connaître. Dans cet article, nous allons tout vous dire sur le palper-rouler avant de vous y lancer.

Comment fonctionne la technique du palper-rouler ?

Le palper-rouler est la technique de massage la plus utilisée et la plus efficace contre la cellulite, et cela, à travers le monde. Le massage consiste à pétrir la peau et à la raffermir en activant la lipolyse afin de se débarrasser de la masse graisseuse, en utilisant les cellules responsables de son stockage. Cela sert donc à favoriser la circulation des veines et de la lymphe. La technique permet également de lutter contre la peau d’orange et la rétention d’eau. Elle peut être utilisée à la main ou à l’aide d’une machine pour un palper-rouler mécanique.

Si vous le faites en institut, cela pourrait vous revenir très cher, il faut alors prévoir son budget à l’avance pour ne pas avoir de surprises et pouvoir poursuivre la technique, autrement, cela n’aura servi à rien. Sinon, vous pourrez pratiquer le palper-rouler vous-même à la maison à l’aide d’une ventouse anticellulite qui pourrait très bien vous aider à avoir un bon résultat. Toutefois, la méthode manuelle avec un professionnel reste la meilleure, car ce dernier sera un spécialiste qui saura pratiquer correctement la technique pour avoir un excellent rendu.

Dans quel cas faut-il pratiquer le palper-rouler et quelles sont ses contre-indications ?

Le palper-rouler est préconisé d’abord pour lutter contre la cellulite, mais outre cette raison, il est également pratiqué pour le traitement de certaines maladies psychosomatiques, pour soulager les maux de dos et des douleurs musculaires, pour éliminer la cellulite, les vergetures et la peau d’orange. Il est aussi bon pour le traitement des migraines et enfin, pour optimiser le système immunitaire de l’organisme et éliminer les toxines.

Par ailleurs, il y a certaines contre-indications qu’il faut connaître avant de faire le palper-rouler. Donc, évitez la technique si vous avez :

  • Un problème cutané ;
  • Des hématomes ou d’ecchymoses dans la peau ;
  • Une plaie ou une sensibilité ;
  • Des varices ;
  • L’hémophilie.

Il faut donc faire attention et s’assurer que vous n’avez aucun souci de peau pour pouvoir songer à pratiquer le palper-rouler. Il faut savoir également qu’il y a certaines parties du corps qui ne peuvent pas supporter cette technique de massage, comme l’aine ou l’aisselle. La méthode ne leur est pas adaptée, car on trouve plein de flux lymphatique, nerveux et sanguin. Et de toute façon, ces zones n’ont pas besoin de ce massage, car on n’y voit jamais d’accumulation de graisses.

Quels sont les effets secondaires du palper-rouler ?

Il y a plein d’effets secondaires après une séance de palper-rouler qu’il ne faut pas négliger, il s’agit donc de :

  • Douleurs ;
  • Détente musculaire ;
  • Courbatures du lendemain ;
  • Les ecchymoses ;
  • Fatigue générale ;
  • Le rembobinage.

En effet, le massage du palper-rouler est généralement douloureux, car l’hypoderme contient beaucoup de nerfs sensibles. La douleur va dépendre de la profondeur du massage et de son intensité, mais cela reste supportable de manière générale. Ensuite, après quelques minutes de massage, vous allez sans doute ressentir une détente musculaire et vous ressentirez alors moins de douleur.

La contracture musculaire disparaît au fil du massage, ce qui est une bonne chose. D’ailleurs, après une séance, vous allez sûrement avoir envie d’uriner ou de dormir à cause de la détente musculaire. Les courbatures du lendemain sont inévitables, parfois même quelques heures après la première séance. La sensation peut durer plusieurs jours et commencera à s’estomper petit à petit. En général, vous n’allez ressentir ces courbatues qu’après la première séance, mais cela dépend du corps de chacun.

Il arrive parfois que vous subissiez quelques ecchymoses malgré l’expérience et le bon travail du masseur. Cela se produit lorsque le massage n’est pas assez profond et reste dans le derme qui est fragile et provoque donc des ecchymoses. Il faudrait alors suspendre les séances jusqu’à la guérison. Vous ressentiez également une fatigue générale après un palper-rouler, mais cela s’explique par l’élimination des toxines et des déchets accumulés sur la masse graisseuse, ce qui est donc bon signe. Enfin, vous pourrez avoir des tensions et l’apparition des maux qui existaient autrefois chez le patient, c’est ce qu’on appelle un rembobinage.

Partager cet article :