Tout savoir sur l’utilisation d’un masque FFP2

Masque FPP2

Le masque FFP2 se présente comme un masque filtrant, dont le but est d’assurer la protection du secouriste contre les risques d’inhalation d’agents infectieux qui se transmettent dans l’air.

Avec l’arrivée du Covid, le grand public a également décidé d’adopter le masque FFP2. Cela leur permet de se protéger dans la rue, les magasins, les services de santé, les écoles, les commerces, les transports, etc. L’avantage avec ces masques, c’est qu’ils demeurent efficaces même après plusieurs lavages.

Voici comment utiliser efficacement un masque FFP2 pour vous protéger efficacement contre le Covid-19 dans les endroits publics où vous vous rendez au quotidien.

Port du masque FFP2

Le port du masque FFP2 permet de réduire la propagation des particules, en ces périodes de pandémie. Il est d’habitude utilisé par les professionnels de santé. Il faut aussi savoir le différencier du masque chirurgical. Si le masque FFP2 protège son porteur des risques liés à la réalisation de certaines manœuvres (intubation ou extubation d’un patient infecté par exemple), les masques chirurgicaux se présentent quant à eux comme étant des dispositifs médicaux. Le masque chirurgical protège contre les aérosols de taille moyenne de 3 µm présents dans l’air, notamment en agglomération.

Il existe deux types de masques FFP2 sur le marché des masques autorités pour lutter contre la Covid. Vous y trouverez le masque FFP2 en forme de coque et le masque FFP2 en forme bec de canard. Peu importe le modèle choisi, vous pourrez l’enfiler facilement et il vous garantit un confort optimal au quotidien. Ces produits sont dotés de deux élastiques latéraux (ou de deux lanières qui se fixent sur les extrémités du masque).

Avant de le mettre, il faut d’abord se laver les mains, ou les désinfecter. Vous allez ensuite procéder à la séparation et à la mise en place des élastiques pour une protection efficace.

Les élastiques latéraux du masque FFP2 doivent se retrouver derrière les oreilles. Tandis qu’avec les lanières, il faudra placer l’une sur la tête (au-dessus des oreilles), et l’autre au niveau de la nuque (au-dessous des oreilles). Nous vous recommandons de ne pas mettre la deuxième sur les cheveux pour une parfaite adhérence. En ce qui concerne le positionnement du masque visage, pensez juste à placer le masque de protection avec la barrette nasale.

À lire également :  Prise de masse : quel programme nutritionnel faut-il adopter

Il doit pouvoir couvrir l’ensemble : menton-bouche-nez. Pour être sûr que ce type de masque visage est bien positionné, et pourra ainsi vous assurer une protection respiratoire optimale, vous pouvez le vérifier de façon très simple. À l’expiration, le masque visage doit gonfler. À l’aspiration, le masque chirurgical doit exercer une petite pression sur le visage pendant son dégonflement.

Les bonnes pratiques pour le port du masque

Chaque masque FFP2 proposé vous offre une protection optimale. Le masque chirurgical par exemple peut protéger une tierce personne avec 80 % des particules filtrées. Tandis que le FFP2 parvient à filtrer jusqu’à 94 % des particules en suspension. Dès lors, vous aurez droit à une protection optimale. Il y a tout de même de bons gestes à adopter pour préserver l’efficacité de ces masques de protection.

En plus du lavage fréquent des mains, il faut aussi éviter de le toucher durant son utilisation. N’hésitez pas non plus à le changer lorsqu’il est humide. Qu’il s’agisse des masques chirurgicaux ou des masques FFP2, il faut toujours placer le produit sur votre nez. Vous n’avez pas à le mettre sur le cou, sur le front, ou encore dans la poche. La contamination reste possible en cas de remise en place. Toutefois, vous pouvez réutiliser les masques FFP2 après les avoir passés en machine et au sèche-linge. Ils demeurent toujours efficaces.

N’oubliez pas : le port du masque FFP2 ne doit pas empêcher de suivre les règles basiques pour vous protéger efficacement contre la Covid 19. En effet, vous devez vous laver régulièrement les mains et respecter une distanciation physique d’au moins 1 mètre. Les masques FFP2 ou chirurgicaux sont d’ailleurs recommandés dans tous les endroits publics pour une protection respiratoire efficace.

Amandine Carpentier

Partager cet article :